Billet n°2

Les rencontres du numérique pour l’Éducation : une journée à Eduspot

Bonjour,
C’est Julia. Pouvoir raconter, mettre en valeur les expériences des collègues et les nouveautés numériques, c’est une vraie chance que je souhaite vous faire partager !
Aujourd’hui, je vous emmène à EduSpot, l’un des grands rendez-vous de l’année pour les acteurs de l’e-éducation, de l’e-formation et de l’e-technologie.
Accrochez vos ceintures, l’aventure commence ici.

6h30 : début de l’aventure EduSpot

En route pour une journée de formation professionnelle différente.

Première surprise : carton plein pour l’initiative, le car est complet.

Après avoir claqué 2-3 bises, je me rends vite compte que je ne connais pas grand monde. Le groupe est constitué de personnes venant d’horizons différents : enseignants du premier et du second degré, conseillers pédagogiques numérique, inspecteurs et formateurs.

Speed dating numérique dans le bus : les participants changent de places pour se rencontrer et échanger sur leurs pratiques numériques.
Un café et quelques discussions numériques plus tard, nous voici arrivés au Palais des Congrès de Paris à la porte Maillot.

C’est quoi ce salon ?

C’est l’un des grands rendez-vous de l’année pour les acteurs de la e-éducation, de la e-formation et de la e-technologie qui souhaitent échanger et partager leurs expériences.

  • L’expérience EduSpot
    Notre arrivée a été remarquée, d’abord par l’importance du groupe puis renforcée par l’entrée simultanée de nos collègues Manchois et Ornais. EduSpot se souviendra de la délégation normande.
    Programme en poche, l’effervescence du lieu me rend impatiente de commencer la visite et de prendre possession du salon dans son ensemble.
  • Présentation de l’événement : le dilemme
    Comme je suis de nature indécise, le riche programme du salon ne m’aide pas vraiment à choisir. Je ne sais comment organiser et optimiser ma journée entre stands, présentation/découverte d’outils et conférences.
    Le salon se divise en deux étages, subdivisés eux-mêmes autour de 8 spots.
    Un spot aura particulièrement attiré mon temps et mon attention : le spot des usages.

Le spot des usages : devenir créa-acteur :

Espace d’éducation aux médias numériques, acteurs de la DANE de Versailles et professeurs de l’académie, accompagnés de leurs élèves, nous invitent à découvrir leurs utilisations du numérique.
Dans le studio de la WebRadio, j’ai pu assister à l’enregistrement en direct d’une émission animée par des collégiens. Assis dans une cabine isolée spécialement conçue pour la radio, on pouvait sentir la pression du direct pour les élèves mais surtout l’envie de bien faire. La Webradio est pour moi l’un des meilleurs outils numériques pour travailler les compétences écrites et orales dans un cadre vivant, et ce sur n’importe quel contenu disciplinaire et interdisciplinaire (en voilà une belle idée pour vos prochains EPI !). Il m’a semblé que la mise en place de ce média permettait une réelle motivation des élèves, par la prise de responsabilité et l’esprit collectif, tout en travaillant les compétences de l’éducation aux médias et à l’information.

Mise en situation réelle dans cette cabine de WebRadio
Isolée du bruit, les effets du direct sont palpables une fois assis devant les micros.
  • La magie opère :
    Le résultat est stupéfiant ! Casque vissé sur la tête, isolés de tout bruit et du regard des autres, les élèves sont sérieux, jouent le jeu et en redemandent (moi aussi d’ailleurs !). Sans que personne ne s’en rende compte, chacun a contribué à construire un meilleur « vivre ensemble » pour la réussite de tous.
  • Attachez vos ceintures  : la WebTV, un deuxième outil pour révolutionner vos projets collaboratifs.
    Tout comme la WebRadio, la WebTV est d’une simplicité déconcertante pour les jeunes collégiens et les enseignants. L’aspect technique ne représente donc pas un frein à l’utilisation. Vous n’avez qu’à lancer l’appli TouchCast, choisir le décor dans lequel vous souhaitez intégrer l’intervenant et appuyer sur play. L’outil donne plus de sens au projet et permet de développer la culture numérique, médiatique, l’EMC, la maîtrise de la langue, l’autonomie, l’initiative mais surtout l’image de soi.
Studio WebTV encadré par un intervenant de la DANE de Versailles
3 tablettes pour obtenir différentes prises de vue et un fond vert pour choisir le décor dans lequel on souhaite intégrer l’élève.

Visite des stands : mes coups de cœur

Autour de ces 8 pôles, plus d’une centaine d’exposants présentaient leurs outils.

  • Les nouvelles plateformes éducatives (des nouveaux ENT pour faire simple) :
    • Néo : une nouvelle possibilité plus proche des réseaux sociaux. Néo permet d’utiliser toutes les fonctionnalités d’un ENT en intégrant davantage de pédagogie interactive et de relations avec les parents. À travers un simple ENT, l’impact et l’utilisation des réseaux sociaux est appréhendée (que dois-je mettre sur mon profil ? qu’est-ce que des données publiques ? qu’est-ce qui apparaît sur moi quand je me connecte ?...)
    • oZe  : plateforme innovante créée par ITOP, elle s’adapte à votre profil et à votre niveau d’étude (maternelle, élémentaire, collège, lycée). Interface différente en fonction de votre emploi du temps, de nombreux outils sont intégrés dont la Vie Scolaire, des ressources granulaires, des outils de création de parcours individualisés…
      L’accent étant surtout mis sur l’ergonomie de l’application qui s’adapte aux écrans et supports d’aujourd’hui (et de demain !)
  • Un mobilier innovant  : une classe mobile pour un environnement d’apprentissage stimulant.
    Le numérique nous invite à repenser les modalités, les temps mais également les espaces d’apprentissage. La classe doit être réaménagée, repensée dans son intégralité.
    Steelcase, entre autres, propose du mobilier modifiable pour un apprentissage actif. Grâce aux roulettes des chaises Node, l’enseignant peut aisément alterner cours magistraux et travail en groupe. Le piétement du siège offre une solution de rangement pour stocker les sacs en dessous et libérer les allées (cela t’évitera ce moment de solitude où tu te prends les pieds dans le sac d’un élève).
    Impensable de passer à côté du nouveau matériel Epson. Le VNI, à utiliser avec le logiciel SMART, nous offre une résolution révolutionnaire. Peu importe l’endroit où l’élève est assis dans la salle, la luminosité s’adapte et ne pose aucun problème de lecture.
    Cerise sur le gâteau : un tableau mobile, monté sur un mécanisme. À l’horizontale, très haut, très bas (il faut bien penser à la taille de l’intervenant !), le mécanisme du tableau nous permet de l’orienter comme bon nous semble.
  • E-mage  : les lunettes 3D s’adaptent à l’éducation. Le guide c’est vous : balades touristiques, musées, découverte d’une ville… en temps réel. En immersion 3D, l’élève est transporté dans un univers dans lequel il peut circuler et interagir avec les composantes du décor. Les visites 360° sont accessibles avec un smartphone à placer dans un casque de réalité virtuelle (VR) (le Google Cardboard ou l’Homido - versions low cost) ou avec un HTC Vive ou Oculus Rift, dispositifs connectés à un ordinateur pour coupler qualité et son Dolby.
  • Le Cube de Pentaclass  : un micro intégré dans un cube en mousse, connecté en Bluetooth à son enceinte. L’intérêt ? Pouvoir lancer le cube à la personne qui souhaite parler (idéal pour dynamiser un débat) et pouvoir apporter un confort aux élèves comme aux professeurs. Le micro couvre jusqu’à 120m [1], il devrait donc suffire à une salle de classe (ou alors dites-moi où vous enseignez que je demande ma mutation). Vous ne saurez résister à sa transportabilité et à son côté ludique. À tester en classe de toute urgence.
    Le Cube de Pentaclass
    Enceinte Bluetooth PentaClass
    permet de retransmettre le son du micro. Légère et mobile, elle s’installe où l’on veut dans la salle de classe.

L’énergie et la curiosité des Normands pour bouger la pédagogie numérique auront bel et bien marqué cette journée passée sous le soleil de la Porte Maillot.

À l’année prochaine EduSpot.
Julia


Et en attendant de découvrir tous ces outils au Normand.e.day, n’hésitez pas à m’envoyer un message (avec vos coordonnées téléphoniques et un petit descriptif de votre action) si vous avez envie de témoigner sur vos usages numériques.
Et n’oubliez pas : abonnez-vous au compte Twitter @DaneCaen et retrouvez-moi régulièrement sur le site de la DANE.

Notes

[12

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)